L'élaboration du champagne François Girard

Le pressurage :

Pratique inchangée depuis deux siècles, il consiste à extraire le jus des raisins rapidement après la cueillette en les respectant par un pressurage doux afin d'éclater les baies sans abîmer la structure de la grappe.

Le volume obtenu est fractionné en deux catégories, la cuvée et les tailles pour ne pas mélanger les premiers et les derniers jus.

Les Fermentations

La première appelée fermentation alcoolique consiste à transformer le jus de raisin obtenu en vin blanc. Le maintien de la température a environ 20 degrés permet de conserver tous les arômes du vin. La deuxième nommée fermentation malo lactique n'est pas obligatoire et a pour but la stabilisation des vins qui sont appelés à voyager dans le monde entier.

L'Assemblage

Après avoir soutiré les vins de l'année, le vigneron va les assembler entre eux ou avec des vins des années antérieures pour avoir une constance dans le goût des bruts sans année. Seuls les Millésimes seront élaborés avec les meilleures cuvées d'une seule année.

Le tirage

Quand les assemblages sont prêts, il ne reste plus au vigneron qu'à le mettre en bouteille en y ajoutant du sucre et des levures afin de réaliser la prise de mousse. A ce stade la bouteille est fermée par une capsule.

Le remuage

Après avoir passé plusieurs mois en cave, minimum quinze pour les bruts sans année et trente six pour les millésimes. Il faut éliminer le dépôt résultant de la fermentation en bouteille. Plusieurs méthodes existent manuelle ou mécanique mais elles mènent toutes au même résultat, faire descendre le dépôt dans le goulot de la bouteille.

Le dégorgement

Le dépôt étant rassemblé dans le goulot on l'élimine en l'expulsant à l'aide de la pression obtenue pendant la prise de mousse.

Il ne reste plus qu'à additionner une liqueur à base de sucre et vin dans des proportions plus ou moins grandes pour obtenir les demi-sec, brut, extra brut. La bouteille sera bouchée cette fois avec le bouchon et le muselet que vous connaissez. Un séjour de quelques mois en cave permettra à la liqueur de s'harmoniser au vin.

La mode est au retour du travail à l'ancienne mais la plupart des ces opérations sont maintenant effectuées avec du matériel moderne qui assure une grande qualité de fabrication par une hygiène parfaite de ses matériaux. Pour ces raisons, afin d'allier le meilleur de la tradition champenoise et l'adoption permanente des techniques modernes nous travaillons en collaboration depuis le début avec l'Union des Propriétaires Récoltants sise à le Mesnil sur Oger.


Livraison offerte
à partir de 48 bouteilles*
Paiement sécurisé :